1923

En 1914, les bâtiments sont réquisitionnés par l'armée (le 411ème régiment d'infanterie) puis par les américain en 1917. Réouverture de l'orphelinat et début de la maison de retraite en 1923.


C’est à cette date que les supérieures de Bethléem décident de redonner vie à la maison. Après la réalisation d’indispensables travaux, des petits garçons orphelins de 2 à 6 ans y sont accueillis et élevés. Des dames âgées ou en quête de repos viennent également y séjourner.